Suzon Magné

Tu es maigre
Tu n’es pas frêle
Tu es là, face à moi, je t’esquisse, je te devine
Qu’es-tu ? Je pourrais décrire ce que je vois
mais je ne vois qu’un rayon de toi
Souple
Je te rencontre sans te cerner
Une courbe te détoure et me détourne de ton entièreté
Cinq doigts s’agrippent
Pied nu tendu maintenu
Colonne se cambre
Côtes se font remarquer
Plis se fait coincer
Encerclé
Recouvert
On veut lui faire la peau
Peau parle
Regarde !
Carnation s’empourpre et crie la démangeaison
Derme se craquèle et se fend en montagne 

Malaise

Fesse sur pied sur pied
Entassé
Compressé
Membre ramassé l’un sur l’autre
Un entier étendu en extrémités

Capillaire insensible mémorise
Cellule morte protège
Derme incompris exprime

Qu’es tu ? Écrit en 2019 par Suzon Magné